Blépharoplastie : Chirurgie des paupières

CHIRURGIE DES PAUPIERES
Consultez le dossier complet
Chirurgie des paupières : la blépharoplastie

La chirurgie esthétique des paupières a pour objectif de corriger les disgrâces du regard, des yeux de manière à rendre l’aspect lumineux à un visage marqué par le vieillissement.

L’opération des yeux peut concerner les paupières supérieures qui sont situées audessus de l’oeil : on parle alors de «blépharoplastie des paupières supérieures». Il peut également s’agir des paupières en dessous de l’oeil, ici on parle de «blépharoplastie des paupières inférieures». Enfin cette intervention peut porter sur les quatre paupières à la fois, dans ce cas c’est «la blépharoplastie des quatre paupières ».

Il existe dans le cadre de la chirurgie des paupières, la correction des poches sous les yeux. Ce phénomène des poches sous les yeux intervient au niveau des paupières inférieures où il y a 3 poches de graisse (poche externe, poche interne et poche moyenne). Il intervient également au niveau des paupières supérieures (poche interne de graisse et organe graisseux en rouleau sous le muscle orbiculaire).

En effet avec l’âge, des amas de graisses se forment souvent sous les yeux. La présence de ces poches sous les yeux est dûe au relâchement du septum orbitaire, fine membrane retenant le matelas graisseux protégeant l’oeil des chocs. C’est pourquoi, le relâchement cutané s’accompagne d’un relâchement plus profond de ce septum orbitaire tendu entre le rebord orbitaire et le cartilage « Carse » de la paupière inférieure. C’est ainsi que la graisse devient alors plus visible.
De plus, cette graisse étant hydrophile (c’est-à-dire retenant l’eau), l’effet poche est aggravé surtout le matin. La station debout durant la journée permet de faire une sorte de drainage par la pesanteur favorisant l’atténuation des poches sans pour autant les faire disparaître.

Les poches sous les yeux sont souvent héréditaires, elles peuvent également être favorisées par le stresse, par l’insuffisance de sommeil, par une alimentation riche en graisses, par le tabac ou encore par la consommation d’alcool en excès.

Il arrive parfois que certaines personnes aient le coin externe de la paupière plus bas que celui du coin interne. Cet aspect inesthétique donne un regard triste appelé « regard de cocker ».
Cet aspect est corrigé par l’intervention dite «canthopexie». Celle-ci consiste à déplacer un ligament qui retient le coin externe de l’oeil et de le remonter. Ainsi l’intervention des paupières (ou blépharoplastie) permet de corriger :

  • Les paupières supérieures qui sont tombantes et lourdes avec un excédent de peau formant un repli plus ou moins marqué. Cet excès de peau est appelé « casquette » ou plus scientifiquement “dermatochalasis“.
  • Les paupières inférieures affaissées et altérées avec des petites rides horizontales successives à l’allongement de la peau et à l’action des muscles orbiculaires répétées.
  • Les hernies de graisse responsables des poches sous les yeux au niveau des paupières inférieures et au niveau des paupières supérieures créant un aspect « bouffies » des yeux.

En conclusion, l’opération de blépharoplastie vise à corriger l’ensemble de ces disgrâces de manières durables, afin d’illuminer le visage et de retirer cet air de fatigue ou de déprime. L’intervention efface chirurgicalement les surcharges cutanées et musculaires ainsi que les protusions graisseuses, et ce bien sûr, sans jamais altérer les fonctions essentielles des paupières.

L’opération de blépharoplastie est couramment pratiquée tant bien chez la femme que chez l’homme. Cette intervention peut avoir lieu vers l’âge de 35-40 ans, dès que la peau des paupières commence à se rider et lorsqu’un pli tombant est formé au-dessus de l’oeil.
Toutefois, l’opération des paupières peut-être fait bien plutôt, lorsque les disgrâces sont constitutionnelles et non liées à l'âge, c’est le cas pour «les poches graisseuses héréditaires» par exemple.

L’intervention de blépharoplastie permet de sublimer le regard en intervenant sur les deux paupières supérieures, les deux paupières inférieures ou les quatre paupières.

L’objectif fondamental est de toujours veiller à obtenir un résultat très naturel qui mettra en lumière l’éclat du regard.

Quoi qu’il en soit, cette intervention doit être réalisée dans une clinique agréée par le Ministère de la Santé et autorisée à pratiquer la chirurgie esthétique. Tout autre pratique est proscrite par la Loi. Le Clinique Mozart (www.cliniquemozart.fr) dispose de toutes ces autorisations.

De même, l’intervention des paupières doit être effectuée par un chirurgien qualifié en chirurgie plastique reconstructrice et esthétique ou par un ophtalmologue ou par un chirurgien maxillo-facial ou un ORL disposant de la compétence en chirurgie plastique de la face. Ceci est bien évidemment le cas des praticiens qui exercent dans la Clinique Mozart.


Dr BOUCQ, spécialiste médecine et chirurgie esthétique à Nice.
Docteur Denis Boucq - Clinique Mozart : 17 bis, avenue Auber - 06000 Nice
Tél. : 04 93 82 82 00 - Port : 06 31 22 88 44 - contact@denisboucq.com