Cernes : Chirurgie des paupières

CHIRURGIE DES PAUPIERES
Consultez le dossier complet
La chirurgie des cernes

Le phénomène des cernes se manifeste au niveau des paupières inférieures. Le traitement le plus courant pour corriger les cernes est la correction de la paupière inférieure, la technique Hamra et la technique de lipofilling.

Habituellement, si les cernes sont causés par un excès de graisse, celle-ci est enlevée à l’aide d’une incision sous les cils. Le chirurgien enlève souvent aussi un peu de peau afin d’éviter le phénomène du « sac vide » qui formerait une poche cutanée.

La technique Hamra, contrairement à une intervention sur les poches graisseuses des paupières inférieures, ne consiste pas à enlever du tissu graisseux. En effet, le retrait de la graisse peut mener à des « yeux creux ». La technique Hamra consiste à répartir le tissu graisseux des cernes le long de la cavité entre l’oeil et le nez.

Cette technique Hamra offre aussi une solution pour les cernes noirs. Souvent, ces cernes sont causés par un défaut de tissu graisseux et par un phénomène d’ombre dans les creux. Il s’agit d’un pli de l’oeil profond dans lequel se trouvent très peu de graisse. Grâce à cette technique, le chirurgien peut remédier à cet inconvénient en transportant du tissu graisseux vers la zone souhaitée.

Enfin, si les cernes sont causés par une absence totale de tissus graisseux, le traitement le plus efficace demeure le lipofilling.

Le lipofilling consiste à prélever de la graisse sur le patient au niveau de l’abdomen, des hanches ou encore des cuisses.
Cette graisse est traitée par centrifugation pour la débarrasser des impuretés qui pourraient empêcher la viabilité des greffons. La graisse est ensuite injectée dans les creux des cernes sous forme de micros greffons à l’aide de très fines canules et sans cicatrices.

En présence d’autres anomalies à corriger, la blépharoplastie pourra être associée dans le même temps opératoire à d’autres techniques.

C’est ainsi que le lipofilling permettra de corriger la fonte graisseuse périorbitaire des paupières supérieures, inférieures, des joues ou des pommettes.
L’objectif est de redonner des courbes harmonieuses de la jeunesse par un apport de micro greffe de graisse (lipofilling) sous-cutané prélevé au niveau de la face interne du genou, cuisse, ou encore du ventre.

La blépharoplastie peut aussi être associée une autre intervention de chirurgie oculoplastique : sourcilopexie visant à corriger la chute modérée du sourcil en fixant le muscle du sourcil à l’arcade sourcilière, canthopexie latérale en cas de laxité de la paupière inférieure. La chirurgie des paupières peut être aussi associée à un resurfaçage (ou relissage) des rides des paupières inférieures et des paupières inférieures au laser CO2 Mixto®.

La blépharoplastie peut également être associée à d’autres interventions de chirurgie esthétique du visage :

  • Le lifting centrofacial permettant de traiter l’affaissement de la pommette et de lajoue tout en atténuant le cerne, la vallée des larmes, le sillon jugo-malaire.
  • Le lifting frontal pour les rides du front. Quoique cette intervention est détrônnée par les injections de toxine botulique (Botox®, Vistabel®, Dysport®, Xeomin® ou encore Azzalure®).
  • Le lifting temporal en cas de chute marquée de la queue des sourcils et de la région temporale, lifting cervico-facial pour le traitement des bajoues et du cou.


Dr BOUCQ, spécialiste médecine et chirurgie esthétique à Nice.
Docteur Denis Boucq - Clinique Mozart : 17 bis, avenue Auber - 06000 Nice
Tél. : 04 93 82 82 00 - Port : 06 31 22 88 44 - contact@denisboucq.com