Paupières inférieures : Chirurgie des paupières

CHIRURGIE DES PAUPIERES
Consultez le dossier complet
La chirurgie classique des paupières inférieures

L’objectif de la chirurgie des paupières inférieures est de traiter l’excédent cutané responsable de l’apparition des rides. Cette intervention permet également de débarrasser des hernies de graisses responsables des poches sous les yeux.

En fonction de l’importance des rides et poches sous les yeux, le chirurgien va opter pour deux approches chirurgicales différentes.

Si le patient présente beaucoup de rides au niveau de ses paupières inférieures, le chirurgien va alors inciser 1 à 2 millimètres sous les cils. Cette dernière incision pourra même se prolonger dans une ride de la patte d’oie (lifting latéral).
Cette incision permet alors au chirurgien de retirer l’excédent cutané, celui-là même qui donne une impression de fatigue, de manque de sommeil.

Elle permet aussi au chirurgien de retirer la peau en excès, mais également du muscle orbiculaire sous-jacent, si cela s’avère nécessaire.

Puis le chirurgien procède à l’ablation des poches graisseuses sous les yeux, en écartant délicatement le muscle orbitaire.

Si un patient a les paupières inférieures qui ont un abaissement au niveau de l’angle externe de l’oeil (regard en oeil de cocker), il est possible de corriger cela par une intervention de canthopexie.
Ainsi, le chirurgien va repositionner l’angle externe de l’oeil et de remonter la paupière inférieure trop basse. Ce geste peut corriger partiellement le dessous de l’oeil trop creux.

Si le patient ne présente pas beaucoup de rides au niveau de ses paupières inférieures, le chirurgien opte pour une approche transconjonctivale.
Cette dernière approche permet de dissimuler l’incision, et donc la cicatrice, à l’intérieure de l’oeil, au niveau de la conjonctive.

La voie transconjonctivale est une technique qui ne peut être envisagée que pour les patients qui ne présentent pas de peau flasque et ridée. En effet, ce geste chirurgical ne permet pas de réséquer la peau excédentaire, la peau qui tapisse les paupières inférieures. Un laser CO2 fractionné permettra de compléter le geste en agissant sur les ridules de la paupière inférieures.

Quelle que soit la voie d’incision choisie et avant de procéder à la mise en place des point pour refermer la paupière, le chirurgien procède à l’ablation des bourrelets de graisses qui se sont logées au niveau des paupières inférieures.
Puis ce dernier effectue le redrapage cutané et retire la peau en excès par un lifting latéral qui évite l’éversement de la paupière inférieure (ectropion).


Dr BOUCQ, spécialiste médecine et chirurgie esthétique à Nice.
Docteur Denis Boucq - Clinique Mozart : 17 bis, avenue Auber - 06000 Nice
Tél. : 04 93 82 82 00 - Port : 06 31 22 88 44 - contact@denisboucq.com